La dette souveraine aux Etats-Unis et en Europe : Vrais enjeux et fausses évidences

Débat organisé par l’IFRI et la French-American Foundation en association avec l’IRE, dans le cadre du cycle de séminaires sur les Etats-Unis : "The obama Presidency - Year 2 : a defining moment ?"
impression  imprimer  

Téléchargez ci-après le résumé du débat qui a eu lieu le mercredi 13 octobre 2010 à Paris, avec :

James K. Galbraith, professeur à la Lyndon B. Johnson School of Public Affairs, Senior Scholar au Levy Institute et président de l’association Economists for Peace and Security ; Christian de Boissieu, professeur à l’université Paris-I (Panthéon-Sorbonne), président délégué du Conseil d’Analyse économique ; Henri Sterdyniak, directeur du département économie de la mondialisation de l’OFCE et professeur associé à l’université Paris-Dauphine

Présidence : Christophe Guillemin, directeur général, French-American Foundation, France

La dette souveraine et les risques économiques qui lui sont associés occupent aujourd’hui une place centrale dans le débat public. Si les contextes économiques et institutionnels diffèrent de part et d’autre de l’Atlantique - le rôle particulier du dollar dans l’économie mondiale, la différence entre les mandats de la Fed et de la BCE...-, dans les deux cas les enjeux convergent autour d’une série de questions clefs mais insuffisamment traitées : les causes profondes de l’endettement et les leçons qu’il faut en tirer pour l’avenir, l’arbitrage entre désendettement et croissance dans la situation actuelle, la financiarisation de la dette souveraine et les pouvoirs accrus des marchés financiers, le rôle des agences de notation... Autant de questions qui méritent une réflexion transatlantique commune et qui seront débattues par les intervenants.

Documents joints