Mesurer les coûts d’adaptation du changement climatique

Une critique des estimations du CCNUCC

par International Institute for Climate Change (IIED)octobre 2009
Langue : anglais

Comment mesurer le coût des adaptations au changement climatiques et des mesures de prévention ? C’est l’objet de cette étude publiée par l’IIED (International Institute for Climate Change), qui met en question les estimations « officielles » de l’UNFCC (United Nations Framework Convention on Climate Change, en française La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). D’ici 2030, l’ONU prévoit entre 49 et 171 milliards d’investissements annuels dans les domaines suivants : l’approvisionnement d’eau, la santé, l’aide aux zones littorales, l’infrastructure, les écosystèmes.

Le rapport de l’IIED montre qu’il s’agit très probablement de beaucoup plus, car plusieurs domaines n’avaient pas été pris en compte ou de façon très partielle, notamment pour ce qui concerne les pays en voie de développent. Pour la seule infrastructure, il s’agirait d’environ 350 milliard par an, à quoi il faudrait ajouter 50 milliards par an pour les dégâts liés aux catastrophes annuels. Mais le véritable intérêt du rapport consiste moins dans les chiffres qu’il avance que dans la discussion méthodologique qui les accompagne, notamment sur le besoin conduire des études de cas pour en complément de l’approche macroéconomique.