De l’économie à l’oeconomie

Extrait de l’Essai sur l’Oeconomie, par Pierre Calame, publié aux Editions Charles-Léopold Mayer 2009.

par Pierre Calame, octobre 2009
Langue : français - Traduction : From Economy to Oeconomy

Oeconomie, le retour aux sources

Jusqu’au XVIIIe siècle on parlait d’oeconomie et non d’économie. Étymologiquement « règles de gestion du foyer », l’oeconomie était selon le botaniste Carl von Linné « l’art de tirer parti de tous les biens de la nature ». C’est à cette définition qu’il faut revenir et c’est le mot œconomie qui sera utilisé dans la suite du livre.

L’art de la bifurcation

Les sociétés, comme de grands paquebots, avancent vite mais virent lentement ; les grandes organisations savent bien innover à la marge mais ne savent pas se remettre en cause ; l’innovation radicale, celle qui est nécessaire aujourd’hui, vient de l’extérieur.

Acteurs, échelles et étapes d’une stratégie de changement

Un changement systémique est difficile parce qu’il faut identifier puis réunir de multiples conditions qui ont trait aux acteurs, aux échelles et aux étapes de la stratégie. Ces différentes conditions sont décrites et illustrées dans le cas de l’oeconomie.

Sur le même sujet