Commerce international, réforme de l’OMC et contrat de filières durables.



par Rongead - commerce international est développement durable10 novembre 2011
Langue : français

Rédigé par l’association Rongead pour le comtpe de la Fondation pour le Progrès de l’Homme (FPH), le présent dossier et les propositions qui l’accompagnent contribuent au débat sur les filières durables et les contrats de filières. Ils s’inscrivent dans les orientations de la FPH selon lesquelles « La construction d‘une société durable passe par l’invention de nouveaux modes de production, d‘orientation et de mobilisation de l‘épargne, d’échange et de consommation. » Ces propositions mettent en avant de possibles « innovations », de « nouveaux cadres conceptuels », suggèrent des changements d‘échelle pour certaines initiatives, et surtout précisent les besoins de changement du cadre législatif, juridique et institutionnel de l‘OMC pour qu‘il soit plus favorable au développement de filières durables.

Ce dossier traite essentiellement des filières agroalimentaires dont les produits font l‘objet d‘un commerce international. Il admet, au départ, la définition et le postulat suivants :

  • La filière est l’ensemble des relations interactives d’opérateurs techniques, économiques et financiers dans un environnement dynamique pour un produit donné, dans le but de satisfaire un besoin, exprimé ou potentiel, d‘un client final, appelé consommateur.

  • La « filière » est l’unité qui permet d’analyser les flux de matières premières et le cycle de vie des produits.