Happy Planet Index : un indice pour mesurer la corrélation entre écologie et bien-être



par Andrew Simms, Sam Thompson, Nic Marks, Saamah Abdallah, New Economics Foundation, 2006
Langue : anglais

Ce rapport écrit par Sam Thompson, Saamah Abdallah, Nic Marks, Andrew Simms et Victoria Johnson se fonde sur de nouvelles données pour montrer que l’Europe accroît relativement son empreinte écologique par rapport au bien-être délivré aux populations (bonheur et longévité). Les auteurs présentent un nouvel indicateur du développement international, le Happy Planet Index, créé en 2006 par la NEF pour évaluer l’efficacité écologique avec laquelle est délivré le bien-être. Cet indice combine des facteurs subjectifs (satisfaction de la population, espérance de vie) et un facteur objectif (empreinte carbone). Le résultat montre que sur les quarante dernières années, seules de petites améliorations se sont faites sentir sur le plan du bien-être, tandis que l’empreinte écologique a crû de plus de 75%. Ils comparent ensuite cet indice suivant les différents modèles économiques appliqués, en opposant notamment les pays scandinaves au modèle anglo-saxon, et concluent en proposant quelques pistes à suivre pour les politiques publiques.

Sources

Marks, Nic, Andrew Simms, Sam Thompson, and Saamah Abdallah. 2006. The Happy Planet Index: An index of human well-being and environmental impact. London: New Economics Foundation.